Gradian : une technologie au service des hôpitaux dans les pays émergents

Cet article a été écrit par Margaux Bellier, Directeur Market Strategy chez Gradian Health Systems.

En dépit de sommes considérables investies par les gouvernements et par les bailleurs internationaux, au moins 40% des équipements médicaux sont inutilisés (ou inutilisables) dans les pays en voie de développement[i], où ils sont mis à rude épreuve par les conditions environnementales (poussière, chaleur, humidité), par un réseau électrique de mauvaise qualité, et par l’absence de services de maintenance. Les hôpitaux de ces pays abritent de véritables cimetières d’équipements médicaux qui posent un problème environnemental croissant. Gradian Health Systems est une entreprise sans but lucratif dont la mission est de concevoir et de commercialiser des technologies de santé appropriées pour améliorer l’accès aux soins chirurgicaux dans les pays à faibles ressources, où 5 milliards de personnes en sont privées.

Lire la suite

“Pay For Success” : un premier fonds dédié lancé aux Etats-Unis

Le fonds américain Reinvestment Fund a récemment annoncé la création d’un nouveau fonds doté de 10 millions de dollars, le Pay for Success Fund. Dans la même logique que les Social Impact Bonds, ce mécanisme permettra à des investisseurs privés de financer des projets à fort impact social (services sociaux, couverture maladie, habitat, éducation, etc.), selon une règle originale : la rentabilité des investissements dépend directement de la réussite des projets – c’est à dire de l’impact social généré.

Lire la suite

Le revenu universel, un dispositif qui risque d’accentuer la pauvreté selon l’OCDE

L’OCDE a publié le 24 mai une note« Le revenu de base, que changerait-il ? », dans laquelle elle analyse les effets qu’aurait le versement d’un revenu universel dans quatre pays européens (France, Finlande, Italie et Royaume-Uni). La question du revenu universel fait de plus en plus débat dans un contexte où les nouvelles formes d’emploi interrogent aujourd’hui les systèmes de protection sociale construits sur un modèle salarial. Mais selon l’OCDE, la mise en place d’un dispositif universel pourrait être contre-productif en matière de lutte contre la pauvreté.

Lire la suite

Entreprises du CAC 40 & Social business

La plateforme Convergences a publié la deuxième édition de son étude sur les Entreprises du CAC 40 et le social business. Selon l’étude, le mouvement du social business a gagné l’ensemble des 15 entreprises interrogées* : si chaque structure l’intègre différemment, il concerne de plus en plus de départements et de Business Units au sein des groupes. Malgré les divergences de vision entre les entreprises, l’étude fait ressortir deux catégories d’initiatives : l’inclusion des populations à la base de la pyramide (BoP) et le soutien à des entreprises sociales.

Lire la suite

Des solutions de financement pour les start-ups africaines

Les levées de fonds constituent l’un des principaux enjeux pour toute start-up. Mais en Afrique, le secteur bancaire comme les aides institutionnelles ne sont pas en mesure aujourd’hui de répondre à ce besoin. C’est pourquoi les start-up africaines doivent trouver d’autres solutions, faisant appel à des acteurs privés et publics, locaux ou étrangers. Six de ces solutions étaient présentées par un panel d’experts lors des Journées Nationales des Diasporas Africaines qui se sont déroulées les 31 mars et 1er avril à Bordeaux.

Lire la suite

Portland embauche les sans-abri pour lutter contre la mendicité

Depuis le mois d’avril 2017, la municipalité de Portland dans l’Etat du Maine aux Etats-Unis, propose aux sans-abri de les embaucher. Ceux-ci sont payés un peu plus de 10,50 dollars de l’heure (9,73 euros) – soit le salaire minimum instauré par la ville – pour participer au nettoyage des espaces publics et des parcs.

Lire la suite

« C-Zam », le compte bancaire accessible en libre-service de Carrefour

Le 18 avril prochain, Carrefour Banque & Assurance, filiale du géant français de la distribution, lancera « C-zam », un compte courant qui sera vendu sous forme d’un coffret dans les 3 000 magasins de l’enseigne. Pour 5€, chacun pourra (sous réserve d’avoir l’âge légal et une pièce d’identité) ouvrir un compte et avoir accès à une carte Mastercard internationale.

Lire la suite