Re:Coded enseigne le code informatique aux jeunes réfugiés pour se réinsérer

Au Proche-Orient, Re:Coded enseigne le code informatique et le développement web à des réfugiés entre 17 et 30 ans. La mission de cette start-up à but non-lucratif est de favoriser l’insertion professionnelle de ces jeunes et de leur donner des outils pour redynamiser la situation socio-économique de cette région abîmée par les troubles politiques.

1_5o4N1gagnS3WYqZe34eR-g

Les fondateurs de Re:Coded, l’Australienne Alexandra Clare et le Canadien Marcello Bonatto, ont installé des centres de formation à Erbil au Kurdistan irakien, ainsi qu’à Urfa et à Istanbul en Turquie, comme chacune de ces villes accueille des dizaines de milliers de jeunes réfugiés. Les élèves qui sont admis aux formations de Re:Coded – sur la base de leur âge, de leur aisance en anglais et de leur motivation, bénéficient d’un cursus exhaustif de 4 à 6 mois dispensé par des professionnels bénévoles.

Cette formation est alimentée par le matériel d’apprentissage de la prestigieuse école d’informatique Flatiron de New-York et structurée autour de Hackathons, de Bootcamps, de séances de coworking, de conférences et de projets d’entreprise. La qualité et la diversité de l’enseignement permet aux élèves de se spécialiser dans le développement d’apps mobile ou de sites web et de renforcer leur fibre entrepreneuriale.

Pour conclure leur cursus, les étudiants codent une app ou un site web qui sont ensuite mis sur le marché. C’est ainsi que les apps E-bursum et Kapgel, respectivement une plateforme qui aide les réfugiés à souscrire à des bourses universitaires et une interface qui met en relation les commerces de proximité et leurs clients pour la livraison de produits, ont vu le jour.

Entre mai 2017 et juin 2018, 120 réfugiés, dont 40% de filles, ont été formés par les équipes de Re:Coded à différents langages informatiques (Python, Java, CSS, HTML, etc.) ainsi qu’aux bases de l’entrepreneuriat et de la communication. Près de 85% d’entre eux ont trouvé un emploi dans leur spécialité et le reste travaille en freelance pour des multinationales et des entreprises locales.

Graduation-ceremony_KRG_3

Ce savoir-faire informatique ouvre de véritables perspectives de création de richesse pour cette jeunesse et de développement pour la région. En reconnaissance de ces bienfaits, le Programme des Nations unies pour le développement et le gouvernement du Japon ont débloqué des fonds pour permettre à Re:Coded de continuer son développement.

Publicités