Gestion durable de l’eau : Nestlé Waters s’engage à faire certifier l’ensemble de ses sites avec le standard Alliance for Water Stewardship d’ici 2025

Le 7 juin dernier, le PDG de Nestlé Waters, Maurizio Patarnello, a choisi le site de Vittel pour annoncer sa volonté d’étendre son engagement pour la préservation des ressources en eau en certifiant l’ensemble de ses sites d’ici 2025 avec le standard Alliance for Water Stewardship, soit 95 usines dans 34 pays.

NW 1

En octobre dernier, la multinationale suisse s’était déjà engagée à obtenir la certification AWS pour 20 usines d’ici 2020. Pour le moment, huit de ses sites ont reçu cette certification, dont cinq d’entre eux rien qu’en Californie, mais aussi au Canada et au Pakistan. Au cœur de cette démarche réside un double objectif pour Nestlé Waters : une meilleure collaboration avec les parties prenantes locales et une meilleure compréhension des défis locaux liés à l’eau.

Dans le même temps, Nestlé Waters a appelé les entreprises à s’engager également vers la certification pour pouvoir mettre en place des « actions collectives » qui répondent aux défis de l’eau « de manière proactive et durable ». La gestion pérenne de l’eau est en effet devenue un enjeu mondial majeur pour le secteur privé, directement concerné par le 6ème Objectif de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, à savoir « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ». Dans cette optique, le cabinet Azao, membre de l’AWS, aide les entreprises dans l’élaboration de leur stratégie ‘water stewardship’ et accompagne les sites industriels vers la certification AWS.

Lancé en 2014 par une organisation multi-parties prenantes composée de grandes entreprises, d’agences publiques, d’institutions universitaires et d’ONG, comme The Nature Conservancy et le World Wildlife Fund, le standard AWS est le premier standard mondial pour une gestion pérenne de l’eau.

Particulièrement exigeant et comprenant trois niveaux de certification au choix (Core, Gold ou Platinum), le processus de certification AWS permet aux principaux utilisateurs de l’eau de comprendre les usages de cette ressource et de mettre en place une collaboration transparente en vue de la gestion durable des ressources en eau en relation avec un bassin versant. Le standard prône ainsi une utilisation responsable de l’eau potable, qui soit économiquement et socialement bénéfique pour les communautés et respectueuse de l’environnement.

Bien que nombreuses au sein de l’organisation AWS, peu d’entreprises ont entamé le processus de certification de leurs usines pour le moment. Pour Nestlé Waters, cet engagement est donc l’occasion d’affirmer un peu plus son leadership sur la gestion pérenne de l’eau.

Publicités