L’intrapreneuriat à l’honneur à BNP Paribas pour booster l’innovation

Parmi les sujets « chauds » de la deuxième édition du salon Viva Technology qui s’est tenu du 24 au 26 mai à Paris, l’intrapreneuriat était au centre des conférences et pitchs des grandes entreprises comme vecteur d’innovation. Thales a présenté Citadel, start-up collaborative de sécurité pour les citoyens créée au sein du groupe et désormais indépendante, AccorHotels a annoncé les finalistes du challenge d’intrapreneurs de son Innovation Lab… et BNP Paribas a présenté ses différents programmes d’intrapreneuriat.

Résultat de recherche d'images pour "ifs.alpha vivatech"

 

BNP Paribas souhaite s’inscrire comme partenaire de l’innovation à la fois dans sa stratégie externe mais également en interne. C’est pourquoi, dès 2014, le groupe a créé le People’s Lab, son accélérateur d’intrapreneurs, afin d’accompagner chaque année des promotions de collaborateurs en France pour transformer leur idée innovante (service, produit, mode de fonctionnement interne) en un projet concret intégré aux activités du groupe. « Nous créons les conditions optimales – opérationnelles et managériales – pour que le projet une fois lancé soit porté par les équipes et s’intègre véritablement au cœur de l’entreprise», explique Sabrina Murphy-Gaulay, la créatrice et responsable du People’s Lab

Les intrapreneurs bénéficient alors d’un temps détaché de leur activité afin de travailler à la réalisation de leur projet, avec des sessions d’accompagnement dédiées et un espace de travail commun. David Amsellem et Chadie Elie Saliba, partis pour créer une solution de paiement mobile pour la famille ont finalement lancé SquareCount, solution digitale de gestion de dettes et de partage de dépenses entre amis.

VivaTech a également été l’occasion de présenter le nouveau programme d’intrapreneuriat cette fois international de BNP Paribas, IFS.alpha, créé spécialement pour accélérer la transformation des métiers d’International Financial Services du Groupe. Les collaborateurs de BNP du monde entier ont ainsi l’opportunité de lancer un projet pour développer de nouveaux services financiers et accompagner les clients du Groupe dans les évolutions sociétales.

Le premier challenge d’IFS.alpha a reçu 82 candidatures de 23 pays. Les 12 finalistes ont été présentés en novembre 2017 et 7 projets ont finalement été choisis pour être incubés à Bivwak !, l’accélérateur de BNP Paribas. Les collaborateurs choisis ont ainsi quitté leur poste pendant 6 mois afin de développer leur projet. Ainsi, Sandrine Delage, gestionnaire de domaine au sein de BNP Paribas, travaille actuellement au lancement d’un service d’assistance digitale pour les personnes âgées clientes de BNP Paribas.

Publicités