L’intrapreneuriat à l’honneur à BNP Paribas pour booster l’innovation

Parmi les sujets « chauds » de la deuxième édition du salon Viva Technology qui s’est tenu du 24 au 26 mai à Paris, l’intrapreneuriat était au centre des conférences et pitchs des grandes entreprises comme vecteur d’innovation. Thales a présenté Citadel, start-up collaborative de sécurité pour les citoyens créée au sein du groupe et désormais indépendante, AccorHotels a annoncé les finalistes du challenge d’intrapreneurs de son Innovation Lab… et BNP Paribas a présenté ses différents programmes d’intrapreneuriat.

Résultat de recherche d'images pour

BNP Paribas souhaite s’inscrire comme partenaire de l’innovation à la fois dans sa stratégie externe, mais également en interne. C’est pourquoi, dès 2014, le groupe a créé le People’s Lab, son accélérateur d’intrapreneurs, afin d’accompagner chaque année des promotions de collaborateurs en France pour transformer leur idée innovante (service, produit, mode de fonctionnement interne) en un projet concret intégré aux activités du groupe. « Nous créons les conditions optimales – opérationnelles et managériales – pour que le projet une fois lancé soit porté par les équipes et s’intègre véritablement au cœur de l’entreprise », expliquait Sabrina Murphy-Gaulay, la fondatrice et ancienne responsable du People’s Lab en 2016 (1).

Les intrapreneurs bénéficient alors d’un temps détaché de leur activité afin de travailler à la réalisation de leur projet, avec des sessions d’accompagnement dédiées et un espace de travail commun.

Par exemple, Marie d’Avezac intègre la deuxième promotion du People’s Lab en 2016. Deux ans plus tard, en janvier 2018, elle lance officiellement son projet du nom de Kintessia, une plateforme de l’économie circulaire permettant aux entreprises de louer, d’acheter et de vendre du matériel roulant d’occasion. À l’occasion de VivaTech, elle a reçu le prix du public du concours Talents.START organisé par Les Échos.

À l’occasion du lancement de sa nouvelle saison, l’accélérateur d’innovations a renouvelé son approche pour devenir le People’sLab4Good dont l’objectif est de soutenir des « projets 100% impact positif » comme le révèle Sandrine Delage, en charge du pôle Change Makers & Prospective et responsable du Lab. Cette édition a rencontré un engouement au sein du Groupe bancaire. En effet, plus de 100 projets ont été présentés par des collaborateurs et 13 ont été retenus pour un programme de 4 mois.

Parmi les lauréats, Emmanuelle Fenard entend stimuler l’inclusion des personnes en situation de handicap en les intégrant à une communauté d’entrepreneurs. En Côte d’Ivoire, deux projets complémentaires ont été retenus pour contribuer à l’amélioration du cadre scolaire et lutter contre le décrochage des élèves. D’une part, le projet Lilidè, porté par Yéli Touré et Joseph Zamble, cherche à instaurer  des cantines approvisionnées par des jardins potagers de proximité. D’autre part, 10GS’ Impact de Franck-Michel Amon veut installer des digesteurs dans les écoles pour transformer les déchets organiques en énergie.

VivaTech a également été l’occasion de présenter le nouveau programme d’intrapreneuriat cette fois international de BNP Paribas, IFS.alpha, créé spécialement pour accélérer la transformation des métiers d’International Financial Services du Groupe. Les collaborateurs de BNP du monde entier ont ainsi l’opportunité d’élaborer un projet pour développer de nouveaux services financiers et accompagner les clients du Groupe dans les évolutions sociétales.

Le premier challenge d’IFS.alpha a reçu 82 candidatures de 23 pays. Les 12 finalistes ont été présentés en novembre 2017 et 7 projets ont finalement été choisis pour être incubés à Bivwak !, l’accélérateur de BNP Paribas. Les collaborateurs choisis ont ainsi quitté leur poste pendant 6 mois afin de développer leur projet.

(1) https://group.bnpparibas/communique-de-presse/people-s-lab-accelerateur-intrapreneurs-bnp-paribas-lance-deuxieme-saison

 

 

 

Publicités