BNP Paribas veut financer l’entrepreneuriat social

En janvier 2018, le gouvernement français a lancé le « French Impact », mouvement visant à promouvoir les initiatives des acteurs engagés dans une démarche économique, sociale et solidaire (associations, mutuelles, collectivités, entrepreneurs sociaux, entreprises, etc.). BNP Paribas s’est jointe à cette dynamique en déployant son plan d’action baptisé « Act for Impact » pour soutenir le développement des entreprises engagées, affirmant son intention de devenir une référence dans l’entrepreneuriat social.

Image associée

La première banque française croit au potentiel de l’entrepreneuriat social : « dès 2012, nous avons senti [l’] engouement pour l’entrepreneuriat social dans les grandes écoles et au sein des nouvelles start-ups«  a déclaré Raphaèle Leroy, à la tête de la direction de l’engagement d’entreprise, dont BNP Paribas s’est dotée en septembre dernier. Aujourd’hui, l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) représente en effet 10% du PIB et 2,3 millions d’emplois.

L’initiative « Act for Impact », regroupant les services et solutions destinées à accélérer le développement de ces entreprises, comporte deux volets :

  1. Le financement : BNP Paribas a accordé plus de 300 millions d’euros de crédits à plus de 500 entrepreneurs sociaux. La banque est également en discussion avec le gouvernement pour participer au fonds d’amorçage national du French Impact. Ce dernier compte mobiliser un milliard d’euros sur 5 ans ;
  2. L’accompagnement : la banque souhaite créer des « hubs », espaces dans ses agences dédiés aux entrepreneurs sociaux dans lesquels des agents spécifiquement formés les accompagneront dans leurs démarches et faciliteront les connexions avec les autres acteurs du secteur (incubateurs, financeurs, acteurs publics…).

A titre d’exemple, BNP Paribas a participé au financement de Simplon, entreprise sociale de formation au numérique à destination des chômeurs et jeunes marginalisés. Elle a également pris en alternance des étudiants réfugiés, les « refugeeks » formés par l’organisme.

La banque française revendique ainsi une approche intégrée des enjeux sociaux et environnementaux, au sein de sa stratégie globale et à travers « Act for Impact », avec lequel elle entend « accompagner un nouvel entrepreneur social sur quatre en France à horizon 2020 ».

Publicités