Un four solaire pour les pays émergents

Une association nantaise a développé un four solaire dans le but d’améliorer les conditions de vies des populations d’Amérique Latine tout en luttant contre le réchauffement climatique.

Ce four solaire est constitué d’une caisse en bois avec un doublage intérieur en aluminium qui réfléchît les rayons du soleil et qui, grâce à une vitre, produisent un effet de serre. Il permet de cuire des aliments à environ 150°, quelle que soit la météo.

Aujourd’hui le four solaire est vendu en France à 200€, les retombées de ces ventes permettent de diffuser des solutions de cuisson innovantes dans les pays du Sud : le four solaire en Amérique Latine et le cuiseur à bois économe en Afrique. Grâce à des partenaires locaux, l’association souhaite former les populations à la construction et à l’utilisation de ces fours écologiques.

Ces solutions innovantes répondent à une double problématique : limiter l’impact environnemental des activités ménagères et offrir à la population une solution de cuisson « propre » et sûre. « Chaque année, il y a quatre millions de morts du fait de l’inhalation de fumées de cuisson en intérieur, selon les chiffres de l’OMS », raconte le responsable communication de l’association.

Publicités