Améliorer la vue des travailleurs dans la chaîne d’approvisionnement : la nouvelle initiative de VisionSpring

2,5 milliards : c’est le nombre de personnes estimé n’ayant ni accès à des soins oculaires de base ni à des lunettes à un prix abordable. Pourtant, on évalue aujourd’hui que le coût de ces soins équivaut à moins de 5 dollars par personne et qu’une paire de lunette ne coûte qu’un dollar a fabriqué. A l’occasion de la Journée Internationale de la Vue, le 12 octobre dernier, l’entreprise sociale VisionSpring a annoncé un nouveau partenariat avec des entreprises de la grande distribution, plus précisément Target et Williams-Sonoma, afin de proposer des lunettes et des soins oculaires aux employés de leurs fournisseurs.

visionspring-sl3

VisionSpring (auparavant connu sous le nom de Scojo Foundation) distribue depuis 2001 des lunettes et forme le personnel de santé aux techniques de soins ophtalmiques dans près de 40 pays en développement. Pour ses fondateurs, Jordan Kassalow et Scott Bernie, l’objectif recherché est le suivant : utiliser les lunettes de vue comme vecteur de réduction de la pauvreté et plus largement atteindre des objectifs de développement. Pour cela, l’entreprise sociale a tissé un réseau avec 200 hôpitaux et cliniques et créé des partenariats avec une trentaine d’ONG locales, dont l’ONG de développement BRAC au Bangladesh, où 800 000 lunettes pour adulte ont été vendues, soit dans des cliniques, soit dans par des boutiquiers informels.

Aujourd’hui, VisionSpring affirme avoir distribué 3,9 millions de lunettes à travers le monde. Elle estime également, selon une étude menée en partenariat avec l’université du Michigan, que l’obtention de lunettes de vue adaptées permet d’accroître la productivité d’un travailleur de 35% et d’augmenter en conséquence son salaire mensuel de 20%. Au total, elle évalue son impact économique à 801 millions de dollars ajoutés à l’économie mondiale.

Son dernier programme en date, Clear Vision Workplace, a pour objectif d’offrir des services ophtalmiques et des lunettes abordables aux travailleurs des chaînes d’approvisionnement des groupes de la grande distribution Target et Williams-Sonoma (Pottery Barn). 20 000 travailleurs de la chaîne de sous-traitance devraient pouvoir bénéficier de cette initiatives en Inde et aux Philippines.

Un triple objectif est recherché :

  • Permettre aux employés d’accroître leurs salaires ;
  • Permettre aux fournisseurs d’augmenter leur productivité ;
  • Permettre aux distributeurs d’améliorer la qualité de leur produit.

Retrouvez l’ensemble des initiatives de VisionSpring ici.

 

Publicités