Une veste intelligente pour détecter la pneumonie

Une veste biomédicale reliée à une application mobile capable de diagnostiquer une pneumonie, c’est l’idée d’une jeune Ougandaise pour sauver la vie de milliers de jeunes enfants dans son pays.

mama-ope

Face au manque de soignants et d’infrastructures adaptées en Ouganda, 24.000 jeunes enfants meurent chaque année des suites d’une pneumonie, maladie respiratoire qui sévit particulièrement en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Il s’agit de la maladie infantile la plus meurtrière.

Olivia Koburongo, jeune diplômée en ingénierie des télécommunications, a eu l’idée de créer un système simple d’utilisation, capable de diagnostiquer rapidement la maladie, et connecté pour pouvoir analyser les données médicales. C’est ainsi qu’est né le projet Mama-Ope (« l’espoir de la mère »), aujourd’hui au stade de prototype. Grâce à des capteurs, cette veste intelligente destinée aux enfants permet de collecter certaines données (bruit des poumons, température, respiration) et de les envoyer à une application mobile capable d’établir un diagnostic.

Cette veste intelligente présente des avantages, en particulier pour les familles les plus démunies et des zones rurales où les soignants ont peu de moyens. Aujourd’hui, la veste est capable d’identifier la maladie trois fois plus vite qu’un médecin, et de manière plus fiable. Mais cette technologie permettra aussi aux parents de partager les résultats avec des médecins via le cloud, qui seront en mesure de les guider dans leurs choix.

L’équipe de Mama-Ope affirmait dans un article pour Slate Afrique que les principaux hôpitaux ougandais seraient prochainement équipés avec ces vestes. Mais leur ambition est de procurer cette technologie dans les zones les plus reculées, voire dans d’autres pays fortement touchés par cette maladie.

Advertisements