La sécurité sociale, un investissement pour la croissance

Dans un nouveau rapport publié en novembre 2016 par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS), Julien Damon étudie l’impact socio-économique de la sécurité sociale. Contribuant à la croissance économique et présentant de nombreux avantages, cette dernière doit être considérée selon lui comme un investissement économique et social.

couverture-issa

Si 70% de la population n’est pas encore couvert par un système « convenable », les dispositifs de sécurité sociale tendent à se multiplier (voir graphique ci-dessous). Une telle expansion favorise une croissance plus inclusive et va dans le sens d’un développement social global des populations selon le rapport.

Pourcentage des pays disposant d’un système de sécurité sociale, par branches

image1

L’impact de la sécurité sociale suscite toujours de nombreux débats. Favorise-t-elle la croissance ? Est-elle un frein à la compétitivité ? Ceux-ci ne sont toujours pas tranchés et les études empiriques présentent des résultats mitigés. Plusieurs liens ont cependant pu être établis :

  • Les dispositifs de protection sociale sont un soutien à la consommation et favorisent l’épargne, mais leur impact à moyen terme est incertain.
  • Ils améliorent largement la santé des populations, ce qui est un atout pour la croissance.
  • Il apparait une relation causale entre l’augmentation du capital humain par la protection sociale et les performances économiques.

Le rapport rappelle également que l’un des enjeux majeurs auxquels seront confrontés ces dispositifs dans les prochaines années concerne les classes moyennes. En plein essor, notamment en Asie, ces populations sont très demandeuses en matière de protection sociale, ce qui soulève de nombreux défis (voir tableau ci-dessous).

La classe moyenne mondiale : estimations et projections (en millions d’individus et en pourcentage)

image2

Pour lire le rapport complet, cliquez ici.

Publicités