Une application sur smartphone pour détecter l’anémie

En septembre 2016, des chercheurs de l’Université de Washington présentaient l’application mobile HemaApp permettant de détecter l’anémie. Selon leurs tests, la fiabilité de l’application serait équivalente à un test aux LED actuellement en vente aux Etats-Unis. L’appli pourrait notamment être utilisée dans les pays en développement pour détecter plus facilement cette maladie.

bop_obs-anemia

L’application, installée sur smartphone, estime le taux d’hémoglobines en analysant la couleur du sang des personnes – l’anémie étant caractérisée par une faible concentration de globules rouges. Développée dans le laboratoire de Shwetak Patel, elle est très simple d’utilisation : il suffit d’un smartphone et d’une source de lumière. Le téléphone capture la lumière qui passe à travers le doigt d’une personne et reconnait les changements de couleur dus à la circulation sanguine. Certaines variations de couleur indiqueraient une déficience de globules rouges. Au cours d’une expérimentation à l’hôpital pour enfant de Seattle, l’application a délivré des résultats équivalents à un test aux LED actuellement disponible, le Masimo Pronto.

Cette application n’a pas vocation à remplacer les prises de sang, par ailleurs plus fiables, mais à proposer un moyen simple, bon marché et non-invasif d’effectuer un premier diagnostic. Ainsi, cette application pourrait être utilisée dans des pays en développement, des centres de dons du sang ou encore par les personnes souhaitant contrôler leur taux d’hémoglobine de manière régulière. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que près de deux milliards de personnes dans le monde sont anémiques, principalement dans les pays en développement.

Dans les endroits du monde où les ressources médicales manquent et où leur coût est prohibitif, les smartphones pourraient ainsi devenir des outils médicaux indispensables. Ils pourraient être utilisés pour effectuer des diagnostics plus précoces et permettre d’éviter les coûts importants liés à un déplacement à l’hôpital. Shwetak Patel a également développé d’autres applications sur smartphone permettant de suivre la respiration d’une personne dans son sommeil via le microphone ou encore de diagnostiquer la jaunisse chez les enfants en utilisant l’appareil photo du téléphone et une carte de couleurs de référence.

 

Publicités