Des épiceries solidaires pour étudiants

Le 22 septembre dernier, une épicerie solidaire à destination des étudiants a ouvert à Paris dans le 13ème arrondissement. Cette initiative, qui vient enrichir  le réseau des Agoraé comptant déjà 13 autres boutiques en France, est soutenue à titre philanthropique par les Fondations Carrefour et MACIF.

agorae

Le principe des Agoraé est simple : lutter contre la précarisation des étudiants en facilitant l’accès à des services (permanences juridiques, aide au départ en vacances, accès à la culture, accompagnement psychologique, conseils de nutritionnistes, etc.) et à des produits de grande consommation à prix réduits –  jusqu’à 75% moins cher qu’en grande surface – sur critères sociaux. En plus d’être des épiceries solidaires, les Agoraé sont donc des lieux d’échanges, de débats et de services associatifs.

La première Agoraé vu le jour en 2011 à Lyon. Depuis, 163 tonnes de denrées et des produits d’une valeur de 1,8 millions d’euros ont été distribués à plus de 3 000 étudiants à travers la France. L’ouverture récente de la 14ème Agoraé à Paris – au cœur du nouveau quartier universitaire des quais de Seine, à proximité des universités Paris VII Denis Diderot et de l’Inalco notamment – permettra de venir en aide à davantage d’étudiants parisiens, fortement impactés par le coût élevé de la vie dans la capitale. En 2012, une enquête réalisée par une Agoraé auprès de 2 495 étudiants parisiens révélait que 12% ne mangeaient pas à leur faim, et que 3% avaient recours à des structures d’aide alimentaire. Il faudrait ainsi près de 1 100 euros par mois pour vivre à Paris, contre seulement 680 euros à Brest.

Les Agoraé s’appuient sur un important réseau de partenaires, dont les fondations d’entreprises de la MACIF, de Carrefour et de Peugeot-Citroën. Ainsi, Carrefour a apporté 220 000 euros depuis 2012, dont 50 000 euros pour l’année 2016. La Fondation Peugeot-Citroën apporte un soutien logistique en facilitant l’approvisionnement des épiceries par le don d’utilitaires, et la Fondation MACIF facilite le déploiement du réseau d’Agoraé en donnant accès à son réseau de collaborateurs et de partenaires régionaux. Les épiceries se fournissent en nourriture via l’Agence pour le Don en Nature (ADN), soutenue par de nombreuses entreprises de produits de grande consommation qui font des dons de produits (P&G, Unilever, Urgo, Maped, l’Oréal, Casino…) ou par des dons en nature directs de Simply Market, issus des stocks d’invendus du magasin, permettant en même temps de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Lauréat de la dernière édition du programme « La France s’engage » – dispositif de l’Elysée promouvant l’innovation sociale – deux autres ouvertures d’Agoraé sont prévues en 2016, à Créteil et à Clermont-Ferrand.

 

Publicités