Nouveau numéro FACTS sur l’acceptabilité des grands projets

L’Institut Veolia vient de publier le nouveau numéro de sa revue FACTS Reports sur le thème de l’acceptabilité sociale et environnementale des grands projets industriels. Coordonné par David Ménascé, co-fondateur d’AZAO, ce nouveau numéro vise à analyser les enjeux, les défis et les conditions du succès de la mise en œuvre des grands projets.

 FACTS

Les grands projets industriels ont un fort impact au niveau local, souvent mal accepté. Face à des tensions croissantes entre entreprises et communautés locales, comment concilier les intérêts, souvent divergents, de l’ensemble des parties prenantes ? C’est à cette question complexe que le nouveau numéro de FACTS cherche à apporter des éléments de réponse.

La revue donne la parole à des acteurs divers – entreprises (Total, Veolia, Vinci, etc.), associations (Entrepreneurs du Monde, l’Institut Européen pour la Coopération et le Développement, etc.), experts et représentants du secteur public – au travers d’études de cas dans le monde entier, de la Belgique au Ghana, en passant par le Vietnam et la France.

Le numéro est structuré autour de trois grands thèmes :

  • Les enjeux de l’acceptabilité sociale et environnementale pour les entreprises ;
  • Les conditions à remplir pour créer de la valeur partagée ;
  • Les outils de mesure de la performance des stratégies adoptées.

L’importance de la concertation et de l’implication des acteurs concernés, au-delà de l’imposition d’un projet tout fait, apparaît cruciale. Ceci passe notamment par le développement d’un dialogue entre l’ensemble des parties prenantes – entreprise, gouvernement, monde associatif, et communautés locales. Au-delà d’une approche défensive, les entreprises ont par ailleurs intérêt à faire le choix d’une démarche pro-active, en s’inscrivant de façon pérenne sur le territoire. Ainsi, selon David Ménascé : « Les entreprises doivent réinventer leur relation aux territoires pour passer d’une logique de prévention de risque à une approche de création de richesse partagée. »

Pour accéder à la revue, cliquez ici.

Publicités