Une identité numérique pour 1 milliard d’Indiens

Après cinq ans de travail, l’administration indienne est parvenue à donner une identité numérique à un milliard d’habitants. L’objectif est simple : faciliter les démarches administratives de la population et lutter contre la corruption.

Inde identité numérique

Démarré sur le terrain en 2010, ce dispositif, baptisé « Aadhar » – « soutien » ou « socle » en hindi – est piloté par l’Uidai (Unique identification authority of India). Proposé sur une base volontaire, il permet aux Indiens qui le veulent d’accéder à une identité numérique composée de 12 chiffres et accompagnée d’une photo du visage, d’une empreinte numérique de l’iris et des empreintes digitales de l’intéressé. La barre symbolique du milliard d’individus fichés vient d’être franchie.

Dans un pays où les papiers d’identité sont peu répandus et où le taux d’alphabétisation des adultes atteint à peine 62,8%[1], cette initiative représente une révolution. A partir d’un simple scan de l’iris ou d’une empreinte digitale, il est maintenant possible à tout un chacun de prouver son identité, facilitant nombre de démarches, de l’ouverture d’un compte bancaire à la réception d’avantages sociaux.

Ce dispositif permettrait également à l’État indien de lutter contre la corruption et le vol. En effet, il est estimé que près de 85% des subventions pour l’amélioration de l’accès des plus pauvres aux biens de nécessité sont détournées par des chefs locaux ou des fonctionnaires. Dorénavant, les aides seront directement versées sur un compte bancaire associé au numéro d’identification. Les économies ainsi effectuées devraient permettre au gouvernement indien d’amortir rapidement le coût de l’opération, estimé à 850 millions d’euros.

Cette réussite indienne fait écho à l’annonce mi-février 2016 par le Programme Alimentaire Mondiale de l’utilisation d’un système innovant de scan rétinien pour l’octroi de l’assistance alimentaire aux réfugiés syriens du camp King Abdullah Park, en Jordanie.

[1] UNICEF, 2008-2012

Publicités