La Fabrique, nouvel incubateur social au Burkina Faso

La Fabrique, structure créée par la française Lisa Barutel fin 2014, est l’un des premiers incubateurs à accompagner les entrepreneurs sociaux burkinabés dans le développement de projets innovants.

Fabrique_incubateur

Créer son entreprise est un processus facile et rapide au Burkina Faso. En revanche, donner vie à un projet entrepreneurial innovant est complexe. Face au manque de structures de soutien et à l’impossibilité de trouver des financements et des investisseurs, les porteurs de projet se retrouvent souvent isolés.

C’est ce constat qui a poussé Lisa Barutel, jeune diplômée de l’ESSEC, à créer La Fabrique fin 2014. Grâce à un accompagnement tout au long du projet et à un réseau d’une trentaine de partenaires et d’acteurs variés, l’incubateur permet à de jeunes start-ups au fort potentiel social et environnemental de trouver des financements et de nouer des partenariats. Ainsi, la Fabrique a mis en contact Faso Soap, qui produit des savons répulsifs anti-moustiques afin de lutter contre le paludisme, et le groupe cosmétique l’Occitane.

Au-delà de l’accompagnement classique d’un incubateur, la Fabrique est également un espace de co-working et une communauté, qui donne aux entrepreneurs l’opportunité de travailler ensemble et d’échanger les expériences dans un espace de co-création.

L’incubateur a l’ambition de soutenir des projets dans l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest ; il travaille aujourd’hui avec une dizaine d’entrepreneurs sociaux au Burkina Faso, au Sénégal, au Bénin et au Tchad.

Ses financements proviennent des loyers liés à l’utilisation de l’espace de co-working et des commissions (5 à 10 %) provenant des levées de fonds des start-ups. Dans ce modèle, la communauté joue un rôle clé puisque la réussite des uns rend possible et favorise celle des autres.

Publicités