Les TIC au service de la santé : Movercado ou l’émergence de nouvelles formes de distribution et de communication

Lancé en 2012 au Mozambique par l’ONG Public Services International (PSI), Movercado est un projet d’entreprenariat social dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des services de santé et à l’éducation sanitaire des populations du bas de la pyramide.

Partant du constat que les campagnes de sensibilisation traditionnelles ne rencontrent qu’un écho limité, PSI a choisi de se détourner de la « communication de masse » pour rétablir une communication interpersonnelle à grande échelle. L’ONG a donc fait le choix de former elle-même des agents locaux aux enjeux sanitaires, pour qu’ils délivrent à leur tour une information standardisée aux populations du bas de la pyramide.

Lors des sessions de formation, les agents se voient délivrer un kit composé d’un ensemble de bons disposant chacun d’un code unique. Une fois formé, l’agent local doit procéder à son tour à la formation d’une nouvelle personne de son entourage, à laquelle il donne un coupon. En envoyant un SMS au numéro indiqué sur le bon, les deux individus se verront récompensés de 6 centimes de dollars chacun, tout en étant enregistrés simultanément sur la plateforme Movercado.

Une fois membres de cet écosystème, les usagers du service pourront accéder à un ensemble d’informations et de recommandations sanitaires directement depuis leur téléphone portable (suivi de leur traitement médical, conseils pour les femmes enceintes, arrivée de leurs médicaments au kiosque du quartier, dates des nouvelles sessions de formation, etc). Parmi ses nombreuses fonctionnalités, la plateforme représente donc un nouveau canal de distribution de médicaments et de produits para-médicaux. A titre d’exemple, une femme enceinte peut recevoir un coupon par SMS lui donnant droit à une moustiquaire dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur la santé maternelle et infantile. En échange du coupon, elle peut retirer la moustiquaire auprès d’un commerçant partenaire, lequel se voit réapprovisionner gratuitement par PSI. En contre-partie, le commerçant s’engage à disposer en continu de produits de premières commodités (préservatifs, purificateurs d’eau, etc.).

A travers son système de bons TrocaAki Esperanca, le projet permet tout à la fois d’assurer la diffusion de messages sanitaires au sein de la population, mais également de créer un lien entre les équipes de PSI et les nouveaux bénéficiaires à travers l’envoi de SMS personnalisés à la situation de chacun. La plateforme développée par PSI Mozambique sert donc tout à la fois de système de distribution pour la vente au détail de médicaments, de plateforme de paiement et de moyen de communication à destination des marchés du bas de la pyramide. Avec 650 millions de détenteurs de téléphone portable en Afrique Subsaharienne, soit plus qu’aux Etats-Unis et en Europe cumulés, le mobile-health représente une solution prometteuse aux défis sanitaires du continent.

Publicités