Total et Voiture&Co lancent les Premières Rencontres de la mobilité inclusive

En France, sept millions de personnes en âge de travailler sont aujourd’hui affectées par un problème de mobilité, qui constitue souvent un obstacle majeur dans le maintien ou l’accès à l’emploi. Néanmoins, malgré cet impact réel et avéré sur l’insertion sociale et professionnelle, trop peu d’études ont été réalisées sur le sujet, et les propositions en ce sens sont par conséquent insuffisantes.

C’est pour tenter de répondre à cette problématique que l’entreprise sociale Voiture&Co* et Total ont lancé, en décembre dernier, les Premières Rencontres de la mobilité inclusive. Ces tables rondes, animées par un panel d’experts, visent à élargir la réflexion, à travers un débat, sur la relation entre mobilité et emploi.

S7-Un-Observatoire-sur-la-mobilite-durable-est-cree-2815

La première table-ronde, organisée le 13 décembre dernier à la Maison de la Chimie à Paris, a réuni différents acteurs issues des sphères privée, publique et associative. L’évènement a été l’occasion de présenter la première étude réalisée sur le sujet. Intitulée « Mobilité, insertion et accès à l’emploi », et conduite par le cabinet Auxilia (Groupe SOS), l’étude visait à identifier les principaux freins à la mobilité et à souligner leur relation avec les difficultés d’accès à l’emploi. L’étude a notamment mené à la formulation de huit recommandations :

  • Renforcer l’apprentissage et l’autonomie en mobilité
  • Simplifier l’aide publique à la mobilité pour l’accès ou le retour à l’emploi
  • Adopter une approche plus territorialisée du traitement des besoins
  • Mieux impliquer prescripteurs, employeurs et territoires par l’incitation
  • Mettre les nouveaux services à la mobilité au service des publics précaires
  • Reconnaître le métier des opérateurs sociaux de mobilité et renforcer leurs moyens d’action
  • Valoriser, par l’évaluation, l’impact de la mobilité dans un parcours d’insertion
  • Contribuer à la création d’un espace de réflexion et de proposition

Par ailleurs, un Laboratoire de la mobilité inclusive a également été mis en place. Pensé comme un outil de dialogue et réflexion, le Laboratoire vise à permettre, à terme, une meilleure compréhension des enjeux de la mobilité, de ses obstacles, et des solutions à promouvoir. La MACIF, Pôle Emploi, la Fondation Agir contre l’Exclusion, le Secours Catholique et Renault, ont déjà rejoint le Laboratoire.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un partenariat établi sur trois ans entre Total et Voiture&Co. Signé en décembre 2012 et doté de 900 000 euros, le partenariat répond à un double objectif :

  • Développer le sujet de la mobilité au sein du débat public
  • Concevoir et mettre en place des solutions innovantes

* Acteur pionnier de la mobilité en France et filiale du Groupe SOS, Voiture&Co accompagne tous les publics, et surtout les plus fragiles, vers une mobilité durable, solidaire et respectueuse de l’environnement.

Advertisements