SABMiller lance un nouveau programme au profit de ses « tenderos » en Amérique latine

A l’occasion du Forum Economique Mondial pour l’Amérique Latine, qui s’est tenu du 23 au 25 avril 2013 dans la capitale péruvienne, SABMiller – l’un des plus gros producteurs de bière à l’échelle mondiale – a annoncé la mise en place d’une nouvelle initiative au profit de 40 000 petits commerçants à travers le continent.

SABMiller

Alors que certaines régions du monde font face à une crise économique majeure, l’Amérique latine parvient à maintenir une croissance stable et soutenue. Malgré tout, près de 50% des petits commerçants de SABMiller, derniers maillons de sa chaîne de distribution, vivent encore dans la pauvreté. C’est en partant de ce constat que l’entreprise a annoncé le lancement de son programme « Camino al Progreso » (Sur le chemin du progrès) en faveur de ces tenderos.

Avec le soutien du Fonds Multilatéral d’Investissement (MIF) de la Banque Interaméricaine de Développement, cette nouvelle initiative bénéficiera d’un investissement total de plus de 54 millions de dollars, étalé sur quatre ans, au profit des six marchés les plus porteurs de l’entreprise : la Colombie, l’Equateur, le Honduras, le Pérou, le Salvador et le Panama.

Camino al Progreso se veut être un programme d’envergure, permettant à ces milliers de petits entrepreneurs de sortir leur famille de la pauvreté et de devenir des acteurs majeurs de leur communauté via le renforcement et le développement de leurs échoppes. Pour ce faire, SABMiller a décidé de mettre en place un système de microcrédit afin d’atteindre avec succès et de manière progressive les quatre objectifs suivants :

  • Permettre au petit commerçant d’accéder aux compétences et services de base lui donnant la possibilité d’assurer l’existence de son commerce et d’améliorer ainsi ses revenus ;
  • Lui donner la capacité de contribuer à l’amélioration du niveau de vie de sa famille et d’avoir un impact positif sur sa communauté ;
  • Lui offrir les moyens de développer son commerce en diversifiant ses produits et services afin d’obtenir une reconnaissance positive de la part de sa communauté ;
  • Faire du petit commerçant un acteur majeur de son quartier en transformant son échoppe en lieu de rencontre et d’échanges.

SABMiller s’inspire ici directement de son initiative « Oportunidad Bavaria », lancée il y a près de cinq ans en Colombie. Ce programme de microcrédit et d’éducation a déjà permis d’organiser environ 32 000 heures de formation auprès de plus de 500 petits fournisseurs de Bavaria (filiale colombienne de SABMiller).

Publicités