Microsoft lance l’initiative « Microsoft 4Afrika » afin de stimuler la compétitivité du continent africain

Le 4 février 2013, la multinationale informatique américaine Microsoft a annoncé le lancement d’un nouveau projet destiné aux pays africains : Microsoft 4Afrika. L’objectif de cette initiative est d’améliorer la connectivité des pays africains et de développer des outils spécifiquement conçus pour ces derniers dans le but d’accroître la compétitivité du continent.

 Microsoft4AfrikaMicrosoft opère en Afrique depuis une vingtaine d’années et dispose d’ores et déjà de 14 bureaux locaux sur le continent. Par le biais de Microsoft 4Afrika, l’entreprise cherche à proposer des mécanismes innovants et adaptés au continent africain. Le projet repose sur trois piliers:

  • L’innovation
  • L’accès
  • La compétence

 D’ici à 2016, Microsoft souhaite remplir trois objectifs principaux via son initiative :

  • Fournir à des dizaines de milliers de personnes des dispositifs intelligents leur permettant de se connecter (innovation)
  • Connecter un million de petites et moyennes entreprises (PME) africaines (accès)
  • Aider 200 000 personnes à acquérir  des compétences entrepreneuriales et à améliorer leurs employabilités (compétence)

 Afin de remplir ces objectifs, la multinationale a mis en place un programme en plusieurs étapes :

1. Commercialisation du Huawei 4Afrika Phone

En partenariat avec l’entreprise chinoise Huawei, spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication (TIC), Microsoft a développé un Smartphone fonctionnant grâce à son logiciel Windows Phone 8 dans lequel plusieurs applications développées par des entreprises africaines sont pré-téléchargées. Ce Smartphone sera commercialisé dès la fin du mois de février en Angola, en Egypte, en Côte d’Ivoire, au Kenya, au Maroc, au Nigéria et enfin en Afrique du Sud. Le prix de commercialisation de ce nouveau téléphone n’est pas encore connu. Sur leurs sites, Microsoft et Huawei assurent qu’il sera vendu « à un prix abordable ».

Huawei4AfrikaPhone

2. Améliorer la connectivité des pays africains : le projet « Mawingu »

Microsoft a également annoncé le lancement d’un projet pilote au Kenya en partenariat avec le Ministère Kenyan de l’Information et de la Communication et le fournisseur d’accès internet Indigo Telecom, Ltd. L’objectif du projet Mawingu (signifiant « cloud » en  kiswahili) est de fournir une connexion internet haut débit et sans fil via la mise en place de stations fonctionnant grâce aux énergies solaires. Cette connexion low-cost devrait permettre de connecter des milliers de personnes à travers le pays, y compris dans des lieux encore privés d’électricité. D’autres projets pilotes similaires devraient voir le jour courant 2013 en Afrique de l’Est et du Sud.

 3. Connecter les PME africaines

A partir d’avril 2013, Microsoft prévoit d’ouvrir une plateforme en ligne agrégeant gratuitement des services Microsoft destinés à faciliter le développement des PME. L’entreprise s’est également engagée à fournir des enregistrements de domaines gratuits pendant un an aux PME souhaitant créer leurs propres sites internet (cette offre sera d’abord testée au Maroc et en Afrique du Sud)

4. Assurer la formation de 200 000 personnes aux nouvelles technologies et à l’entreprenariat

Enfin, Microsoft a annoncé la mise en place, à partir de mars 2013, de l’Afrika Academyune plateforme en ligne offrant plusieurs outils destinés à aider plusieurs centaines de milliers d’africains à acquérir des compétences en entreprenariat et à améliorer leur employabilité. Ces formations seront disponibles à la fois pour 100 000 employés de Microsoft sur le continent et pour 100 000 jeunes diplômés cherchant du travail sur le continent.

Publicités