PSI et Unilever unis au Vietnam pour réduire de moitié les maladies transmises par l’eau insalubre

Toutes les 20 secondes, un enfant meurt dans le monde des suites d’une diarrhée ou d’une dysenterie causées par un environnement sanitaire insalubre, et notamment par une mauvaise hygiène concernant l’eau. En ce lendemain de Journée Mondial du Lavage des Mains, le Bop:Obs présente le partenariat qu’Unilver Vietnam et Population Services International (PSI) Vietnam ont conclu le mois dernier et qui vise l’amélioration des habitudes en termes d’hygiène et un accès élargi à l’eau potable. Leur partenariat cible les communautés rurales du delta du Mekong qui n’ont pas accès à l’eau potable et affiche pour objectif pour la première année de sensibiliser 5000 enfants et 7000 femmes sur l’hygiène et les soins sanitaires.

Ce partenariat fait partie du Framework Agreement qu’Unilever et PSI ont conclu en juin 2012 dans le but d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement. La multinationale et l’ONG se focalisent en particulier sur le 4ème objectif, concernant la lutte contre les maladies infantiles, entre autres en améliorant les services sanitaires de base dans certaines régions. L’accès à de l’eau potable, à des installations sanitaires saines et le fait de se laver les mains avec du savon sont autant de moyens de réduire la transmission de maladies telles que la diarrhée, la dysenterie ou la pneumonie.

Avec le soutien financier d’Unilever, PSI Vietnam veut mettre en place une prévention massive sur les questions d’hygiène et des actions de communication afin de favoriser des changements de comportement concernant l’eau. Le partenariat vise d’autre part à améliorer l’accès de ces zones rurales à des produits de traitement de l’eau à domicile à un prix raisonnable. Unilever et PSI estiment que se laver les mains avec du savon à des moments clés réduira de moitié les risques de contagion des maladies dues à l’eau, tout particulièrement chez les enfants âgés de moins de 5 ans.

Keith Weed, le directeur marketing d’Unilever a rappelé le « Droit Fondamental à l’Eau potable salubre et propre » proclamé par les Nations Unies en Juin 2010. Il a assuré l’engagement de la multinationale à travers l’Unilever Sustainable Living Plan, qui vise à fournir de l’eau potable à 500 millions de personnes d’ici 2020. Unilever compte atteindre cet objectif en grande partie grâce à son produit Pureit, un purificateur d’eau à domicile qui fournit de l’eau « aussi saine que si elle avait été bouillie », sans électricité ni eau pressurisée.

Publicités