Le Livelihoods Network Camp d’Araku : 3 jours de co-création au service du développement

Du 7 au 10 octobre dernier, le Livelihoods Network Camp s’est tenu à Araku, dans l’Etat d’Andhra Pradesh en Inde. Cet événement, organisé par le Fonds Livelihoods, en partenariat avec la Fondation Naandi, avait pour objectif de réunir sur le terrain de nombreux experts du monde entier (entreprises, ONG, chercheurs, etc.) afin de réfléchir ensemble à des nouvelles solutions de développement pour lutter contre la pauvreté. L’équipe du BopObs était présente.

Retour sur cette expérience hors du commun.

Araku

Le Fonds Livelihoods, créé en juillet 2011 et aujourd’hui soutenu par 7 entreprises (Danone, Crédit Agricole, Schneider Electric, Hermès International, Voyageurs du Monde, CDC Climat et La Poste), a pour mission de financer des projets de compensation carbone à fort impact social. Chaque année, il organise le Livelihoods Network Camp, qui vise à rassembler l’ensemble des acteurs impliqués sur ces sujets.

Pour cette seconde édition, le Camp a été organisé à Araku, magnifique région montagneuse de l’Est de l’Inde (district de Visakhapatna, Andhra Pradesh), où la Fondation Naandi mène depuis plus de 10 ans de nombreux projets de développement, dont un projet de reforestation soutenu par le Fonds Livelihoods (2 millions d’arbres fruitiers et de caféiers plantés depuis deux ans pour accroître les revenus des fermiers locaux de la tribu des Adivasi).

Avec 138 participants issus d’une vingtaine de pays et plus de 60 organisations représentées, le Livelihoods Network Camp a été un franc succès. Parmi les participants :

  • Des entreprises : Danone, Schneider Electric, Mahindra & Mahindra, Crédit Agricole, Hermès, Michelin, Voyageurs du Monde, Institut Veolia Environnement, Deloitte India
  • Des ONG : Croix Rouge Française, SOS Sahel, Trees for the Future, etc.
  • Des entreprises sociales : Drishtee, Selco, etc.
  • Des organismes de recherche : International Food Policy Research Institute, the Energy and Resources Institute, World Agroforestry Center, etc

Dans une logique de « learning by doing », le Camp était organisé autour d’une approche originale : il s’agissait de permettre à l’ensemble de ces experts de se réunir sur le terrain, de rencontrer les populations de la Vallée Araku afin de bien comprendre les problèmes auxquels elles font face, puis d’imaginer ensemble des solutions adaptées.

Six ateliers de travail ont été organisés :

  • Carbon is diamond / Monitoring a carbon project
  • Fruits of hard work / Access to market
  • My place in the sun / Access to household energy
  • From Agri-knowledge to Agri-culture / Improve farmers’ capacities
  • Where is my piggy bank ? / Finance rural communities
  • Who moved my cheese ? / Nutrition

Chacun de ces ateliers était décomposé en deux temps :

  • Organisation d’une “field visit” pendant une demi-journée afin de permettre aux participants de rencontrer les populations locales et d’appréhender leurs problèmes et leurs modes de vie
  • Sessions de travail : chaque groupe de travail s’est ensuite réuni pendant une journée pour élaborer des solutions adaptées aux besoins des populations locales (en s’appuyant notamment sur les expériences et les bonnes pratiques de chacun).

Les recommandations de chaque groupe ont été restituées à la Fondation Naandi le dernier jour du Camp.

Le bilan de cette seconde édition du Livelihoods Network Camp est positif : au-delà d’une approche « terrain » ambitieuse et innovante qui a beaucoup plu aux participants, le Camp a surtout permis à plus d’une centaine d’experts de se rencontrer et d’échanger dans un climat très convivial. Le Livelihoods Network, qui se veut une plateforme d’échange dynamique entre experts et praticiens du terrain, sort donc grandi de cet événement. Pour les personnes intéressées, un nouveau Livelihoods Network Camp devrait être organisé l’année prochaine.

Pour plus d’informations:

Publicités