CocoaLink : la mobile-agriculture au service de la modernisation de la filière du cacao au Ghana

CocoaLink, le programme de mobile-agriculture de l’entreprise chocolatière The Hershey Company, rencontre un franc succès : un an après son lancement, plus de 100 000 messages ont été envoyés via téléphone mobile aux 4000 agriculteurs des 15 villages pilotes. L’objectif de cette initiative consiste à fournir des informations utiles aux fermiers (météo, conseils, messages de prévention, etc.) afin de les aider à améliorer leur production agricole et leurs conditions de travail.

Heshey se félicite des résultats de CocoaLink au Ghana

Socialement engagé depuis sa création il y a plus d’un siècle, The Hershey Company est le leader de la fabrication de chocolat en Amérique du Nord. Dans le cadre de sa stratégie de développement, l’entreprise s’est engagée à investir 10 millions de dollars d’ici 2017 pour moderniser la culture du cacao, notamment en Afrique de l’Ouest – qui représente 70% de la production mondiale de cacao.

Dans cette perspective, The Hershey Company a lancé en juillet 2011 un programme de mobile-agriculture destiné à aider ses fournisseurs de cacao à se moderniser. Soutenu par le Ghana Cocoa Board et la World Cocoa Foundation (WCF), le programme CocoaLink repose sur l’envoi d’informations utiles sur les téléphones mobiles des agriculteurs (messages vocaux ou SMS). Ces derniers peuvent également utiliser leur téléphone pour poser des questions et faire part de leurs problèmes aux équipes du programme.

Les informations communiquées aux agriculteurs sont nombreuses : nouvelles techniques agricoles, sécurité des exploitations, prévention des maladies de cultures, cours boursiers des matières premières agricoles, conseils marketing, modes de production durables, etc. Le système propose également des informations impactant davantage le bien-être des communautés : législation sur le travail des enfants, données juridiques, conseils en matière de santé, etc.

Parallèlement à l’envoi de ces messages, The Hershey Company organise des sessions hebdomadaires dans les villages afin que les agriculteurs puissent poser directement leurs questions. Des formations sur les nouvelles technologies ou des cours d’alphabétisation sont également organisés (40% des agriculteurs engagés dans le projet ont assisté à ces cours).

Un an après son lancement, les résultats du programme CocoaLink sont très positifs :

  • Selon The Hershey Company, la production des agriculteurs est passée de 15 à 40% en un an, ce qui a considérablement accru leurs revenus
  • Les compétences des agriculteurs ont été considérablement renforcées
  • Le niveau de vie dans les villages concernés s’est nettement amélioré : augmentation de 25% du taux de scolarisation, réduction de l’exclusion technologique des femmes en milieu rural, etc.
  • Grâce au bouche-à-oreille, le programme ne cesse d’attirer de nouveaux agriculteurs : plus de 25% des bénéficiaires du programme sont originaires de communautés externes aux villages pilotes

Suite à ces premiers résultats, the Hershey Company prévoit d’étendre son programme à d’autres villages au Ghana et à d’autres pays (notamment en Côte d’Ivoire) dans les mois qui viennent. Fin 2012, l’entreprise estime à 25 000 le nombre d’agriculteurs bénéficiant du programme.

Un schéma récapitulatif du projet peut être consulté ici.

Publicités