Renault lance son programme de social business : Mobiliz

Le 11 juillet 2012, Renault a rejoint la grande famille du social business français : l’entreprise a officiellement lancé son programme de social business intitulé « Mobiliz » qui vise à faciliter l’accès à la mobilité des personnes en situation de précarité – notamment en insertion professionnelle – en France.

Soirée de lancement du programme Mobiliz dans les locaux de Renault

Le programme Mobiliz s’articule autour de trois volets :

  • Un Projet, en partenariat avec l’association Voiture&Co (Groupe SOS) : mise à disposition depuis mars 2012 d’une offre de garages solidaires Renault pour permettre aux personnes en situation de précarité de réparer leur véhicule à des tarifs avantageux. Les bénéficiaires sont identifiés par des prescripteurs sociaux et orientés vers les plateformes de mobilité de l’association Voiture&Co, qui en fonction de leurs besoins, les redirige vers les Garages Solidaires Renault. Les premiers tests pilote devraient conduire à une extension du programme à l’échelle nationale au cours des prochains mois.
  • Une Société d’investissement dotée de 5 millions d’euros dont l’objectif est de financer des projets innovants d’aide à la mobilité (soutenus par des associations, des coopératives, des associations, etc.). Le premier projet soutenu par le Fonds est celui de Voiture&Co.
  • Un partenariat avec la Chaire Social Business / Entreprise et Pauvreté d’HEC : Renault rejoint Danone et Schneider Electric en tant que sponsor de la Chaire.

Lors de la conférence organisée pour l’occasion dans les locaux de Renault, Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan, a rappelé que le projet Mobiliz s’inscrivait pleinement dans la mission de Renault, qui consiste à favoriser l’accès du plus grand nombre à une mobilité durable.

Cette soirée de lancement, à laquelle ont participé entre autres Martin Hirsch (Président de l’Agence du Service Civique), Emmanuel Faber (Directeur Général Délégué de Danone), Frédéric Dalsace (professeur à HEC et titulaire de la Chaire Social Business / Entreprise et Pauvreté) et Jean-Marc Borello (Président du Groupe SOS), a été l’occasion de revenir sur l’intérêt des entreprises à s’impliquer dans des projets de social business :

  • Innovation, notamment grâce aux processus de co-création impliquant de multiples parties-prenantes : entreprise, ONG, pouvoirs publics, etc.
  • Motivation des collaborateurs, des acteurs du réseau Renault et d’acteurs externes (le nom du programme de Renault, « Mobiliz », rappelle d’ailleurs à quel point la mobilisation du plus grand nombre est indispensable pour la réussite de ce type de projets)
  • Retombées business : le programme Mobiliz, en s’inscrivant au plus près du cœur de métier de Renault, permettra à l’entreprise de se rapprocher de clients qui étaient jusqu’à présent en dehors de leur clientèle traditionnelle .

Pour en savoir plus : www.renault-mobiliz.com et une vidéo de Carlos Ghosn qui s’exprime sur le social business.

Publicités