« Jugaad Innovation » : un nouveau regard sur l’innovation de produit pour le BOP

« Jugaad » est un mot familier en hindi qui exprime le fait d’improviser une solution ingénieuse et peu coûteuse à un problème du quotidien. En français, on désigne souvent ces petites innovations pratiques par l’expression « Système D »; aux Etats-Unis, on parle de « D-I-Y » (Do It Yourself).

Le "Q Drum", conçu et fabriqué en Afrique du Sud, permet de transporter jusqu'à 50L d'eau dans des zones où l'accès à l'eau potable est rare

De plus en plus d’universités et d’entreprises se penchent sur ce concept qui donne corps aux comportements des consommateurs BOP au quotidien, pour y trouver une nouvelle source « d’ingénierie frugale » pour des produits à destination des marchés émergents.

C’est le sujet du livre Jugaad Innovation écrit par Navi Radjou, Jaideep Prabhu et Simone Ahuka, consultants et professeurs sur l’innovation, où ils démontrent que les entreprises, quelque soit leur taille, ont intérêt à suivre de nouveaux principes pionniers en matière d’innovation. Salués entre autres par Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan, et Kevin Roberts, PDG de Saatchi & Saatchi, ces principes directeurs du Jugaad sont:

  • Dénicher les opportunités dans un contexte d’adversité
  • Générer plus à partir de moins
  • Penser et agir avec flexibilité
  • Rester simple
  • Intégrer les consommateurs marginalisés
  • Suivre son intuition

"Jugaad Innovation : Think Frugal, Be Flexible, Generate Breakthrough Growth"

Pour en savoir plus sur le livre ou lire un extrait, rendez-vous sur le blog dédié http://jugaadinnovation.com/.

Cette idée d’innovation frugale n’est pas nouvelle: cela fait déjà une vingtaine d’années qu’Anil Gupta, professeur à l’Indian Institute of Management (IIM) à Ahmedabad, s’intéresse de près à l’innovation et l’entrepreneuriat dits « grassroots« , c’est-à-dire les inventions ingénieuses conçues au niveau des catégories les plus pauvres de la population. Fondateur et Directeur du réseau « Honeybee« , il identifie et promeut la dissémination de ces innovations frugales en Inde, telles qu’une machine à laver le linge à moteur, ou un réfrigérateur naturel et biodégradable en argile. Pour plus d’exemples d’innovations « grassroots« , cliquez ici.

Tandis que certains cherchent à identifier des innovations « Jugaad » existantes, d’autres aident à les disséminer en créant des plateformes internet pour financer les besoins en technologies frugales de certaines communautés pauvres. C’est ce que fait l’entreprise à vocation sociale Kopernic, véritable marché de rencontre entre Tech Seekers dans des pays en voie de développement (Indonésie, Nigéria, Timor Oriental…) et des donateurs « Tech Providers » qui aident à financer leurs besoins en solutions technologiques et innovantes pour faciliter leur quotidien, par exemple des filtres à eau ou des Q drums permettant de transporter des grandes quantités d’eau.

Publicités