Le LIBA met en place le premier centre indien de recherche et d’innovation sur le bas de la pyramide

Le 8 août 2011, le LIBA (Loyola Institute of Business Administration), l’un des plus brillants instituts de management indien, a annoncé la mise en place du premier centre de recherche et d’innovation dont les travaux porteront sur le marketing du bas de la pyramide. Ce sera l’un des premiers centres à effectuer ce type de recherche dans le monde.

Le bas de la pyramide est le plus grand, mais aussi le plus pauvre groupe socio-économique dans le monde. 3,7 milliards d’individus sont exclus des marchés officiels. 60% d’entre eux se trouvent en Inde et en Chine. En Inde, le bas de la pyramide compte environ 835 millions d’individus, ils représentent un marché qu’on estime à 360 milliards de dollars.

L’initiative du LIBA est la première à encourager les efforts de l’Inde pour innover dans ce secteur. Fr. Casimir Raj, le directeur et fondateur du centre, a déclaré que les firmes multinationales et les entrepreneurs indiens avaient encore de gros progrès à faire sur le marché du bas de la pyramide. Le manque d’effort concerté, a-t-il déclaré, n’a pas permis à l’Inde, malgré des changements depuis les années 2000, de développer une stratégie de croissance à long terme sur ce marché. C’est pour cette raison que le centre a été créé.

Le centre focalisera ses recherches sur des techniques de stratégie, d’innovation, d’entreprenariat appropriées à ce marché. Il travaillera, en premier lieu, sur la façon d’augmenter le nombre de projets économiques plus viables. Un autre objectif est d’introduire les prémisses d’un modèle plus démocratique par rapport au concept initial du marché du bas de la pyramide afin de favoriser la création d’emplois pour les communautés locales, le partage des connaissances entrepreneuriales, un meilleur développement social, grâce à des nouveaux revenus et l’accès à de nouveaux produits.

Le C.K. Prahadal Center est au cœur des efforts du LIBA. L’institut souhaite jouer un rôle au-delà de sa formation académique, créer un savoir universel autour du marché du bas de la pyramide et développer des stratégies sur le long terme pour ce même marché. Le centre incubera aussi des idées entrepreneuriales sur le thème du bas de la pyramide.

Publicités