Cola Life: distribuer des médicaments à bas prix en exploitant les réseaux de Coca-Cola

Les bouteilles de Coca-Cola parvenant dans les régions les plus reculées, le social business Cola Life a eu l’idée d’utiliser ce réseau de distribution pour distribuer des médicaments.

Le principe est d’utiliser l’espace restant entre les bouteilles de Coca-Cola transportées dans des caisses pour y insérer et transporter des médicaments. Un partenariat a été mis en place entre Cola Life, Coca-Cola, SABMiller (deuxième brasseur au monde et embouteilleur de Coca-Cola dans de nombreuses régions d’Afrique), l’UNICEF et le ministère de la santé zambien. Le projet sera testé en Zambie à partir de fin 2011 avant de décider d’une éventuelle expansion à d’autres régions. Les médicaments distribués seront des traitements contre la diarrhée.

Le modèle, développé en collaboration avec les différents partenaires du projet, fonctionne de la sorte: Coca-Cola sous-traite la mise en bouteille de ses produits à SABMiller, qui sous-traite ensuite la distribution à des entreprises locales de distribution. Ces entreprises vendent ensuite les bouteilles à des petits et moyens commerces locaux. Le modèle prévoit que les médicaments soient vendus à très bas prix. Les entreprises locales de distribution paieront un prix unitaire pour les médicaments, qui seront revendus aux commerçants en réalisant une faible marge. Les commerçants revendront à leur tour les produits médicaux aux utilisateurs finaux avec une faible marge. En fin de chaîne, les médicaments couteront à l’utilisateur l’équivalent du coût de 1 ou 2 œufs. L’attribution d’un prix à ces médicaments permet de s’assurer qu’ils seront biens distribués tout au long de la chaîne.

Si l’expérience se montrait concluante, Cola Life envisage d’expérimenter le système à l’échelle du continent africain, et éventuellement de remettre le projet entre les mains d’agences de développement.

Advertisements