Rapport de la Banque Mondiale sur le secteur privé et l’accès à l’eau

L’implication du secteur privé dans l’accès à l’eau a suscité autant d’espérances que de critiques. Entre les partisans du tout privé et les adversaires farouches de toutes formes de partenariat public-privé, on a souvent le sentiment d’un dialogue de sourds dont les principales victimes sont d’abord les populations sans accès à l’eau.

Ce qui est frappant dans cette polémique c’est la place – impressionnante – qu’elle occupe dans les débats au regard du poids – marginal – du secteur privé dans la gestion de l’eau. Aujourd’hui en effet, et après un fort développement, les entreprises privées gèrent moins de 10des services d’eau dans le monde.

Le rapport de la Banque Mondiale « Public-Private Partnerships for Urban Water Utilities » permet de dresser un tableau nuancé de la contribtion du secteur privé dans les milieux urbains.

Publicités