Fabio Rosa au Brésil

Dès les années 1980, Fabio Rosa, alors consultant pour le gouvernement brésilien, a œuvré pour l’électrification des zones rurales, notamment en utilisant une technique simplifiée d’électrification qui a permis de réduire le coût de l’électricité de 7.000 à 400 dollars par foyer.

Par ce biais, Fabio Rosa a permis l’électrification de 25.000 foyers ruraux à bas revenus, initiative reprise par le gouvernement pour donner accès à l’électricité à 1 million de familles brésiliennes.

Dans les années 1990, Fabio Rosa décide d’aller plus loin en créant l’entreprise STA puis en 1997 l’association IDEEAS, deux structures qui vont permettre de distribuer de l’électricité solaire de manière durable aux plus pauvres.

A travers la société STA, Fabio Rosa fabrique et distribue des installations solaires en zone rurale. En 2003, il décide de se concentrer sur les populations à faibles revenus, et lance le programme « The Sun Shines For All » (TSSFA).

Il lance un projet pilote dans le petit village d’Encruzilhada, au Sud du Brésil, totalement isolé des réseaux d’électricité urbains. Le programme a pour mission de fournir aux familles brésiliennes des plaques photovoltaïques accompagnées des équipements ménagers associés.

En complément de STA, Fabio Rosa a créé l’association à but non lucratif IDEEAS, afin de fournir ces mêmes équipements aux familles ne pouvant dépenser 10$ par mois dans les frais d’énergie.

Le levier principal d’IDEEAS est d’augmenter les revenus de ces familles par le biais de prêts visant à favoriser l’entrepreneuriat local. Par exemple, IDEEAS fournit à chaque famille 5 bœufs, et fournit de l’énergie solaire afin d’optimiser la production de lait et de viande de bœuf. Cette nouvelle activité permet aux familles de dégager des revenus, et de rembourser les bœufs avant d’assumer les coûts des installations TSSFA.

Cette initiative, très largement étudiée et présentée comme un modèle d’entrepreneuriat social, est complexe à répliquer à grande échelle.

Publicités