Rapport sur la précarité énergétique en France

L’accès à une énergie abordable s’impose progressivement dans les pays développés comme une thématique incontournable du débat énergétique. Après le Royaume-Uni où la notion de fuel poverty apparaît dès les années 70 pour devenir aujourd’hui un enjeu clé du débat énergétique, c’est l’ensemble des pays de l’OCDE qui s’interroge aujourd’hui sur les modalités optimales de lutte contre la précarité énergétique.

Cette prise de conscience intervient au moment où les ménages les plus pauvres sont doublement frappés par une crise du pouvoir d’achat et une forte hausse du prix de l’énergie. Elle s’explique également par la pression croissante qu’opèrent des associations sur les décideurs –publics comme privés- pour une plus forte mobilisation contre ce problème. Elle s’inscrit enfin dans la volonté de traiter la précarité énergétique de manière globale, en dépassant la logique d’urgence (lutte contre les impayés) et en mobilisant d’autres leviers que celui de la tarification sociale.

En décembre 2009, la Fondation Abbé Pierre et l’Agence Nationale de l’Habitat ont présenté au gouvernement un rapport détaillant leurs préconisations pour mieux lutter contre la précarité énergétique.

Publicités