Village Phone

Le téléphone était jusqu’au début des années 90 un bien rare au Bangladesh. On comptait par exemple en 1993 un téléphone pour 500 personnes. La diffusion de la téléphonie mobile a cependant bouleversé la situation.
En 1996, Grameen Telephone, une joint-venture entre Telenor et la Grameen Bank, obtient une licence de téléphonie mobile.

Grameen Telephone met en place en 1997 le programme « Village Phone » qui vise à étendre la couverture de la téléphonie mobile dans les zones rurales et à créer de l’emploi pour les femmes.

Le principe est simple: des « ambassadrices » achètent un téléphone et un forfait grâce à un système de microcrédit et vendent des minutes de communication au sein de leur communauté.

Ce programme est l’une des initiatives les plus reconnues en matière de télécommunication « à la base de la pyramide ».

En 2006, l’opération compte plus de 250.000 « ambassadeurs/rices » dans 55 000 villages. Elle s’est étendue en Afrique (Ouganda et Rwanda).

Grameen Telephone est aujourd’hui le principal opérateur de téléphonie mobile du pays. L’entreprise a une part de marché de 63% et le nombre d’abonnés atteint aujourd’hui les 2 millions.

Publicités